S A I N T - P O M P O N L I V E

S   A   I   N   T   -   P   O   M   P   O   N           L   I   V   E

André et la route

C'est en 1956, que la route allant de "la Bélaudie" au bourg de Saint-Pompon fut goudronnée.

Ce fut un grand changement dans notre vie, car à cette période, notre famille et tous les voisins devaient l'entretenir.

"Nous faisions des journées de prestation" pour la commune, de ce fait, il nous était accordé une diminution d'impôts.

Monsieur Fernand MEZERGUES dirigeait les travaux.

 Nous allions épierrer  afin de combler les trous de la route.

Lorsque les pierres étaient grosses et difficile à casser, avec mon père, nous allumions un feu de fagots de sarments de vigne, afin de chauffer ces pierres et de les casser plus facilement.

L'entretien des routes était très laborieux, nous ne possédions pas de matériel comme aujourd'hui.

*

A cette époque plusieurs foires par an à Saint-Pompon :

le 20 janvier : foire aux porcs gras

Tous les agriculteurs de la commune amenaient, à pied, des cochons jusqu'au bourg. Ce n'était pas facile de les faire marcher sur plusieurs kilomètres.

Monsieur RUEYRE du "Maine" leur apprenait à marcher au pas en leur attachant une corde à une patte.

En ce temps là, il existait une halle à côté de la place où Monsieur ALLEYRAC vendait des cochons.

En septembre octobre : foire aux dindons et aux oies

Cette foire avait lieu rue du pavillon nord.

Le 29 du mois : la grande foire

Sur le Foirial il était difficile de se déplacer au milieu des moutons, vaches, volailles et stands de divers commerçants.

Toutes ces foires attiraient énormément de monde et avaient grande réputation.

 

Raconté le : 5 avril 2009



20/10/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 187 autres membres