S A I N T - P O M P O N L I V E

S   A   I   N   T   -   P   O   M   P   O   N           L   I   V   E

Discours des vœux du maire de Saint-Pompon, Thomas Michel

Chères St Pomponnaises, Chers St Pomponnais,

 

2015 est derrière nous et quelle année !

Alors tentons d’aborder 2016 avec plus de sérénité même s’il est parfois difficile en de telles circonstances de rester serein. Cependant, soyons confiants en l’avenir car ce n’est ni le pessimisme, ni la colère qui vaincront à St Pompon en 2016.

Nous avons nos propres combats à mener : nos disparus à regretter, de nouveaux mariages à célébrer, des naissances à accueillir, de nombreux soucis à surmonter, mais sans oublier de grands moments de bonheur à partager, aussi rien ne nous ôtera cette envie comme cette irrésistible nécessité de vivre ensemble.

Les projets pour Saint Pompon ne manquent pas. Toutefois, ils ne pourront être réalisés qu’en fonction des moyens dont nous disposons. Moyens financiers révisés à la baisse pour les communes, lesquels nous conduisent à effectuer des regroupements et à mutualiser nos services.

Plus largement, nos habitudes vont devoir évoluer. Nous serons également amenés à nous montrer de plus en plus solidaires les uns envers les autres. C’est dans ce contexte que nous avons notamment invité les communes faisant partie du regroupement pédagogique intercommunal (RPI), à réfléchir à la création d’une commune nouvelle. Si cela ne semble pas urgent, nous préférons, d’ores et déjà, y réfléchir ensemble, paisiblement, plutôt que de subir les obligations que l’Etat ne manquera pas de nous imposer un jour prochain.

Nous veillerons à ce que les changements qui se profilent à l’horizon se réalisent avec maîtrise et avec sagesse. Aussi, rien ne sera précipité. La concertation sera ouverte et la consultation des habitants, lancée le moment venu.

Comme vous pouvez le constater, les années à venir nous laissent entrevoir de grands changements. Aussi, et dès à présent, nous allons rechercher ensemble les solutions les plus adaptées.

Outre les contraintes des collectivités, j’ai conscience que la vie de tout un chacun est également diffcile et soumise à de nombreuses vicissitudes.

Je dois vous dire cependant que je ne crois pas en certaines politiques de nos gouvernements successifs de gauche comme de droite même si je suis dans le rang de ce que nous oblige la démocratie.

Je ne crois pas à la politique sécuritaire et si je donne du crédit à l’état d’urgence des trois derniers mois je prête de vilains intérêts liberticides à le prolonger.

Je ne suis pas pour la déchéance de nationalité de certains français qui sous prétexte qu’ils en ont deux pourraient eux seul se faire priver de l’autre.

Je ne crois pas au tout économie, au tout chiffres, j’irai plus loin je ne crois pas que tout doit être que croissance ; arriver à maturité les choses stagne puis baisse puis meurt c’est un phénomène inévitable dans toutes les espèces , les évènements ,les cycles. Même le planète terre est soumise à la mortalité.

Je ne crois pas au tout écologie qui va jusqu’à interdire de faire un feu de végétaux dans notre jardin pendant que gouvernent les industries polluantes.

Je ne crois pas qu’il est juste dans la politique éducative que les critères d’encadrement dans nos écoles soient les mêmes qu’à Bordeaux. L’Accès à la culture, au sport, au cinéma, n’est pas la même pour les enfants de st pompon et les enfants de bordeaux. L’école participe à l’éducation le saviez vous ?

Je ne pas que dans la politique du territoire de grands ensembles rassemblent !

Mais vos élus se battent, nous nous battons pour garder un territoire à dimension humaine, des services publics, nous encourageons aussi les initiatives associatives nous soutenons nos commerces. Nous vivons ensemble !

Je crois en beaucoup de choses.

Je crois en la solidarité, je crois en la citoyenneté qui demande que nous nous engagions personnellement dans les décisions que nous avons à prendre.

Je crois aux stratégies locales de consommation, de démocratie.

Je crois et je pense fortement à nos agriculteurs, nos artisans, nos entreprises.

Je crois en la culture qui ouvre l’esprit et fait ne pas se renfermer dans l’obscurantisme, je crois aux valeurs du sport, du bien vivre à la gastronomie, je crois en la liberté de culte, je crois en notre responsabilité d’individu.

Je crois en la notion de liberté d’égalité et de fraternité.

Enfin je crois en la grandeur d’être français, d’être périgourdins, st pomponnais.

Je crois en Nous.

Comme disait Tolstoï « si tu veux t’adresser au monde parle de ton village ! » de l’endroit ou tu vis .

Je forme donc les vœux les plus chaleureux pour chacune et chacun d’entre vous au seuil de cette nouvelle année en espérant que 2016 vous apportera joie, paix et sérénité dans l’accomplissement de tous vos souhaits.

Au nom du conseil municipal, je vous dis  « Bonne Année ! » 



27/01/2016
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 190 autres membres