S A I N T - P O M P O N L I V E

S   A   I   N   T   -   P   O   M   P   O   N           L   I   V   E

Gilbert et quelques souvenirs

Mon oncle né en 1895, me racontait que lorsqu'il était écolier,

l'école publique des garçons se situait Grande rue,

ensuite ce bâtiment se transforma en forge puis

en maison particulière.

L'école publique des filles se situait route du Maine au "Temps de vivre"

qui est devenue aussi une maison particulière.

 

Lorsque j'étais moi même écolier, notre instituteur nous faisait énoiser

tous les samedis pour son épouse.

 

Pendant la dernière guerre,

les maquisards arrêtaient souvent notre instituteur,

de ce fait nous n'étions pas souvent scolarisés.

 

 

En 1964, mes parents travaillaient toujours la terre

avec des "bêtes à cornes".

La vie était très dure à la campagne.

Je suis donc parti travailler à Paris aux chemins de fer.

Aujourd'hui, je suis heureux d'être revenu vivre à Saint-Pompon.

 

Raconté le 3 septembre 2009

 



20/10/2013
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 187 autres membres