S A I N T - P O M P O N L I V E

S   A   I   N   T   -   P   O   M   P   O   N           L   I   V   E

René, le trufficulteur

Depuis quelques années, je me passionne pour la trufficulture.

Il faut savoir que pour obtenir des truffes, il est nécessaire de planter des chênes mycorisés dans un sol calcaire. Les premières truffes peuvent apparaître au pied d'un chêne de cinq ans mais en général, il faut un chêne de quinze ans pour un rendement intéressant.

Dans notre région, nous trouvons essentiellement deux variétés :

       - la tuber melanosporum (diamant du périgord ; en occitan : rabasse)

       -la tuber brumale.

Au printemps, je travaille le sol mais, ce n'est pas une obligation, la parcelle peut rester enherbée. 

La truffe est un champignon qui se développe à partir de mars avril et arrive à maturation en décembre.

Pour obtenir une récolte avantageuse, il est important de bénéficier d'une période de pluies mi-juillet mi-août.

Au début de l'hiver, la recherche de la truffe se fait soit avec le cochon, le chien truffier ou la mouche.

 Pour la recherche à la mouche, il faut se munir d'une baguette de bois et la promener sur le sol afin de faire s'envoler la mouche qui est posée à l'endroit de la truffe (la mouche pond sur la truffe) ensuite, il faut creuser délicatement pour la récolter.

 La truffe a des parasites : limaces, mulots et liodes (coléoptère rouge).

Mon petit conseil : Enterrez les truffes gâtées pour favoriser les récoltes futures.

Raconté le 9 Janvier 2009



20/10/2013
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 187 autres membres