S A I N T - P O M P O N L I V E

S   A   I   N   T   -   P   O   M   P   O   N           L   I   V   E

Suzanne "la piqueuse"

En 1958, ma belle mère Manon avait besoin de piqûres. Le docteur Joseph CHASSAING m'a appris à les faire. 

Ensuite, des voisins de "la Bélaudie",

de "Grimardet", "la Catusse", "les Vauries" ont fait appel à mes services.

Je me déplaçais à pied. En arrivant, je stérilisais l'aiguille et la seringue en les faisant bouillir dans l'eau pendant une demi-heure.

Pour une simple piqûre, je passais facilement une demi-journée et tout cela bénévolement.

Certains saint-pomponnais préféraient venir la faire chez moi.

Après mon intervention, nous faisions "la veillée".

En 1971, j'ai obtenu mon permis, je me suis achetée une 4L afin de me déplacer plus rapidement.

J'ai arrêté cette activité en 1977.

En 22 ans de pratique, je n'ai utilisé que 3 ou 4 aiguilles. 

A cette époque, il n'y avait pas de place pour le gâchis.

Raconté le 5 avril 2009



20/10/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 192 autres membres