S A I N T - P O M P O N L I V E

S   A   I   N   T   -   P   O   M   P   O   N           L   I   V   E

Mémoire St-Pomponnaise (photos anciennes des St -Pomponnais)

La première photographie noir et blanc a été prise et développée par Joseph Nicéphore Nièpce en 1826. Cette photographie représente une silhouette de femme se tenant à côté d'une aile de sa propriété en Saône et Loire. Le développement de cette photographie a été fait sur une plaque d'étain de 20 x 16,5 cm à l'aide de bitume de judée (mélange d'hydrocarbures). Pour prendre cette photo, il a fallu un temps de pause de plusieurs heures, d'où l'éclairage étrange de cette photo (plusieurs murs opposés sont éclairés).

La première photographie couleur apparue à l'académie des Sciences de Paris en 1869 puis le procédé a été amélioré début 1900 par les frères Louis et Auguste Lumière.


Famille Delair

photo_252360_7165014_201003091308588.jpg

 

C'était en 1954, au milieu Sidonie Graves et son époux Charles Delair 

avec une amie et sa fille.

 

photo_252360_7037468_201003250748264.jpeg

 

C'était un dimanche de 1947, devant la maison familiale.

Colette, Francis, Marie Josette Delair et le chien Walter.

 

 

photo_252360_7433368_201005102549344.jpg

 

La pharmacie de saint-Pompon en 1952, 

De gauche à droite,

Colette Delair, la petite-fille de la compagne du pharmacien,

Marie-Josette Delair et Etienne Candenot, le pharmacien.

 

 

photo_252360_7086054_201003265336667.jpegphoto_252360_7455761_201005153002277.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  C'était en 1955 (photo de gauche) et 1957 (photo de droite),

à l'époque, il n'y avait  pas la fameuse Pomponnaise mais des sportifs comme

Francis et René Deuscher (à droite ).

 

 

photo_252360_7210412_2010031934285381.jpg

 

C'était en 1956, deux jeunes Saint-Pomponnais en ville. 

Francis (à gauche) avec son ami Antoine Oldrati.

 

 

photo_252360_7210413_2010031934292602.jpg

 

C'était en 1964, Franck Delair (le fils de Francis et  Micheline) 

sur le côté de la pharmacie, en montant au lieu-dit "le Maine".

 

  

photo_252360_7086055_201003265336764.jpegphoto_252360_7086056_201003265336718.jpeg


C'était en 1983,

Micheline Delair épouse de Francis et Sylvette Claud (à droite sur les photos)

préparant les couronnes pour le mai de Monsieur Ente et le mai communal.

 

Photos appartenant à Micheline et Francis Delair.

 

Francis delair.jpg

 

C'était le 15 septembre 2007, 

la joie des retrouvailles, après de nombreuses années, entre

Francis Delair et Charles Maisonneuve (amis d'enfance).

Beaucoup d'émotion pour tous les deux.

 

Photo appartenant à Charles Maisonneuve.

 


19/12/2016
1 Poster un commentaire

Famille Maisonneuve

 

Théo 12bis (2).jpg

 

C'était en 1935,

Jean Marcellin Maisonneuve et son épouse Marie Maury

du lieu-dit "Lascombe".

 

 

Théo 4bis.jpg

 

 

 En 1908, Emile Théodore Maisonneuve à l'âge de 17 ans, fils de Marcellin et Marie.

 

 

237e1826e1bdbd351aa488df27dc85d0_html_7e38ae3c.jpg

 

Emile Maisonneuve (14 juillet 1891–4 octobre 1952)

surnommé Théodore et appelé Théo par ses proches,

a connu une décennie d’une aventure peu commune.

Reçu à Tours lors de la Saint-Eloi 1910 (photo ci-dessus),

il devient « Périgord, l’Amour du Travail » :

il commence ainsi son tour de France du compagnonnage comme maréchal-ferrant.

 

 

Sur cette photo prise devant l’hôtel des ducs de Touraine,

Théo apparaît dans le blanc de la bannière,

les compagnons du premier tenant la canne, un des insignes du compagnonnage.

 

   

237e1826e1bdbd351aa488df27dc85d0_html_1d0e247d.jpg

 

Son fils, Charles a conservé la canne du compagnon Périgord,

dont voici le pommeau chargé de symboles.

 

 

237e1826e1bdbd351aa488df27dc85d0_html_m337a8407.jpg

 

Soldat en 1912, le 50e Régiment d’Infanterie de Périgueux l’utilise comme maréchal-ferrant et,

il le restera pendant toute la durée d’une guerre qui le conduira de la Marne à Istanbul (Turquie) en passant par la Macédoine.

Démobilisé, il deviendra maréchal-ferrant à Monclar d’Agenais (Lot-et-Garonne).

 

En 1916, sur le front d’orient, Théo, deuxième à partir de la gauche, se fait photographier tenant un carnet à la main.

Il montre ainsi qu’il est un compagnon du Devoir consacrant son temps à l’étude, complément indispensable au travail manuel,

le tout devant lui permettre de maîtriser son métier à la perfection.

 

 

Théo 15bis.jpg Théo 15ter.jpg

 

En 1937, le petit Charles avec ses parents

Emile Théodore et Lucie Maisonneuve 

 devant la maison de ses grands-parents à Lascombe.

 

 

Lascombesbis.jpg

 

 

 La maison familiale de Lascombe en 1952.

 

 

Théo 11bis.jpg

 

En 1937, Charles Maisonneuve avec ses amis d'enfance.

 Charles (à gauche) avec Robert et Marie-Thérèse Boyer.

 

 

 IMG_20161202_0001.jpg

 

Charles Maisonneuve en 1962

 

Clic gauche sur les photos pour les agrandir.

 

Photos appartenant à Charles Maisonneuve.


09/11/2016
12 Poster un commentaire

Famille Dauriat

Famille Dauriat.jpg

 

C'était en 2002, Aimée Dauriat avec ses trois enfants, Reine, Jean-Claude

et Jean-Paul dit "Popo".

 

 

Jean Claude Dauriat.jpg

 

C'était en 1969, Jean-Claude Dauriat, lors de la quille (fin du service militaire).

 

 

Photos appartenant à Maryse Soulier.

 


02/10/2016
0 Poster un commentaire

Famille DELAIR

Madeleine Delair.jpg

 

Madeleine Delair est née le 15 mars 1920 à Aigrefeuille-le-Thou en Charente-Maritime,

elle est la fille de Marthe Favel épouse Delair et de Justin Delair.

Cette photo a été prise en 1937 à Sarlat, à l'occasion de la fête de Saint-Pompon où elle a été élue

Miss Saint-Pompon, Jeanine Malange était la dauphine.

Le concours de Miss Saint-Pompon a été organisé par le maire de l'époque, Fernand Buffard.

Madeleine a toujours gardé un très bon souvenir de cette journée

où les jeunes du village se sont promenés en charrettes dans le village.

 

Emile Delair.jpg

Emile Delair frère de Madeleinre, fils  de Marthe Favel épouse Delair et de Justin Delair

est mort en juillet 1918 dans son char à la Bataille de la Marne, pour être plus précis  près de Soissons.

Son nom est gravé sur le monument aux morts de Saint-Pompon.

 

Photos appartenant à Dany Delair Esposito.


31/07/2014
0 Poster un commentaire

Famille Buffard

Buffard Léopold.jpg

En 1914, Léopold Buffard, cordonnier à Saint-Pompon,

père de Fernand Buffard, maire de Saint-Pompon de 1937 à 1971.

 

 

Buffard.jpg

En 1925, de gauche à droite :

X, X, X, Paulette Buffard, Pauline, X, Fernand Buffard, Suzanne Buffard.

 

 

buffard 2.jpg

En 1950, Emile Crémon et Fernand Buffard (à droite) sur la place de Saint-Pompon.

 

 

André + Léopold BUFFARD.jpg

En 1953,  André Buffard et son père Léopold Buffard.

 

Photos appartenant à Andrée Buffard Bost


21/02/2014
1 Poster un commentaire

Famille Fournier

Fournier.jpg

  Photo appartenant à Marie-Hélène Varnier Fournier

 

C'était en 1964, le baptême de Marie-Hélène et Philippe Fournier

avec de gauche à droite : Martin Brousse, Denise Brousse avec dans ses bras Philippe, Christiane Dabernard  avec dans ses bras Marie-Hélène, Germaine Fournier Brousse, André Fournier et Guy Fournier dit Titouille.

 


05/02/2014
0 Poster un commentaire

Famille Grangier

Paul GRANGIER et son épouse Hélène IRAGNE vers 1910

 (les parents de Maxime GRANGIER )

 Paul Grangier en 1914.jpg

Paul GRANGIER pendant la guerre de 1914-1918. 

 Famille Grangier.jpg

Vers 1926, Maxime GRANGIER, le petit garçon au milieu avec un chapeau, entouré de sa famille.

  big_photo_252360_10332910_2012090812276611.jpeg

 Vers 1955, les parents de Maxime GRANGIER avec un ami (au milieu). 

 big_photo_252360_10332888_201209080105395.jpeg

Maxime Grangier (2).jpg

                                               Maxime en 1918                                                                         Maxime en 1923

photo_252360_9607256_201201235705238.jpg

   Le 11 septembre 1932, première fête des fleurs à Saint-Pompon avec Maxime GRANGIER 

(le plus grand au milieu de la photo). 

Maxime Grangier.jpgphoto_252360_9692572_201202143950554.jpg

Maxime GRANGIER en 1935.                                Maxime et Lucienne GRANGIER se promenant à Sarlat

lors du marché hebdomadaire du samedi en 1948. 

 photo_252360_9692573_2012021439509535.jpg

C'était le 26 mai 1984 lors d'un repas des anciens cavaliers

du 1er régiment de Hussards à cheval à Villegouge en Gironde.

  

Photos appartenant à Lucienne GRANGIER


31/01/2014
4 Poster un commentaire

Famille Carbonnier

Photo prise en 1933 au lieu-dit "Poncet"

Assis sur la charrette Jean CARBONNIER (père de Gérard CARBONNIER) avec son grand-père Guillaume CARBONNIER

et

ses deux cousins Henri et Roger CASSAN.

 

photo_252360_9994720_201205105416470.jpg

La récolte de tabac en 1958,  La famille Carbonnier du lieu-dit "Poncet" et le tracteur de marque PONY.

Gérard est le petit garçon sur le tracteur.

 

photo_252360_9961030_201204300455428.jpg

Gérard et Francine Carbonnier devant la peugeot 203 familiale de leurs parents en 1961.

 

photo_252360_9944152_201204255313900.jpeg

C'était en 1956, Maryse Malvy la future épouse de Gérard Carbonnier.

 


02/11/2014
0 Poster un commentaire

André Richard

 André RICHARD nous a quitté le 25 mars 2013, une figure de Saint-Pompon disparaît.

C'était un homme très gentil avec beaucoup de délicatesse et de savoir vivre.

Photo prise en août 2008.


01/11/2014
0 Poster un commentaire

Château de Castelviel dans les années 1960

Castelviel.jpg

 

A cette époque la toiture était recouverte de lauzes.

 

Photo appartenant à Yvan Depierre


27/09/2013
0 Poster un commentaire

Joseph Labrot du lieu-dit "la Borgne" dans les années 1980

Pendant la dernière guerre mondiale entre 1943 1944, Joseph était prisonnier dans un camp en Allemagne. Un jour, afin de punir certains prisonniers, les militaires allemands firent monter des récalcitrants dans un camoin pour les conduire en forêt afin de leur faire couper du bois. Nous viendrons vous rechercher ce soir lança un allemand. Super se disent les détenus, on ne coupera pas de bois. Mais comme il faisait très froid, ils se sont vite mis à débiter les arbres.

A - 35°, toute la journée dehors et pas très bien couvert, le froid brula les oreilles de notre Joseph. C'est pourquoi il lui manquait le tour des oreilles et plus particulièrement le bas de l'une d'elles.

A son retour de la guerre, il travaillera à l'usine des ocres de Saint-Pompon puis comme ouvrier agricole dans plusieurs exploitation agricole. Il est décédé en 1985 à l'âge de 84 ans.

Photo appartenant à Maryvonne MALANDAIN  



0 Poster un commentaire

Famille Souletis

En 1979, Marcel SOULETIS, avec son arrière petite fille,

ancien propriétaire du bar "Chez Bruno".

  

En 1979, Madeleine SOULETIS, avec son arrière petite fille,

ancienne propriétaire du bar "Chez Bruno".

   

 .

En 1969, à gauche, Madeleine SOULETIS avec ses deux enfants Gisèle et Christian.

 

   Aux alentours de 1926, mes grands-parents sont arrivés à Saint-Pompon
Mon grand-père Marcel était de de Beynac et ma grand-mère Madeleine de Vezac.
A l'époque le restaurant actuellement "Chez Bruno" était scindé en 2 parties, 
le coté qui donne sur la ruelle (coté Boulangerie ) était un café : "Le Café de Bordeaux" tenu par Monsieur Allayrac Maurice et l'autre côté (la ruelle prés de la boucherie) était une épicerie, tenue par mes grands-parents (1926).
En 1946, mes grands-parents ont ouvert café, restaurant et même hôtel (2 chambres) et l'épicerie.
Monsieur Allayrac Maurice est parti s'installé au "Moulin de Goudou".
Mes grands-parents, Madeleine et Marcel sont restés jusqu'en 1982 (mais avaient arrêté leurs activités quelques années auparavant). 

    En 1986 les héritiers (mon père et ma tante) ont vendu l'ensemble à Monsieur Allayrac.

 

 Récit et photos Monique SOULETIS 


18/05/2013
5 Poster un commentaire

Le Monument aux morts

photo_252360_10541350_201212031450862.jpeg

Monument aux morts construit en 1924

Monsieur Jean LEBRALY, alors Maire de Saint-Pompon, régla personnellement les dépenses de la réalisation du Monument aux morts.   

Photo appartenant à Richard ANDRE

 

 

Inauguration du Monument aux morts, le 22 novembre 1925

Le monument aux morts a été  inauguré le 22 novembre 1925, par Monsieur le Ministre de l'éducation nationale Yvon DELBOS.

Photo appartenant à Nicole ARMAGNAC ALONSO  


09/11/2013
1 Poster un commentaire

Famille PRUNIS

 C'était vers 1937.

De gauche à droite : Rose TERRAL (maman de Roger TERRAL di lieu-dit "Roumegouse"),

Emilienne et Odette LAVERGNE.

Le grand-père est Monsieur RAUZET du lieu-dit "Monroudier"

(père de Rose Terral et grand-père d'Emilienne et Odette LAVERGNE)

 

 

photo_252360_10526374_201211265443886.jpeg

 C'était en 1943.

Marguerite DELGUEL épouse Robert PRUNIS

avec ses deux enfants Michel et Bernadette

du lieu-dit "le Maine".

Photos appartenant à Bernadette PRUNIS AUDIT


24/05/2014
3 Poster un commentaire

Famille LESVIGNE

 Cyprien Pierre LESVIGNE du lieu-dit "la Catusse"

photographié en 1922 dans la grange des voisins (la famille BOUYSSOU)

lors du passage du photographe. Celui-ci passait en bicyclette de maisons

en maisons afin d'immortaliser les villageois.

Cyprien est né en janvier 1904, il est décédé en 2003 à l'aube de ses 100 ans.

    

photo_252360_10516342_2012112227372521.jpeg

C'était en 1931, Marie-Clémence VERGNOLLES de BESSE

épouse de Cyprien Pierre LESVIGNE.

  

photo_252360_10505441_201211173343651.jpeg

  C'était en 1917, Léa LESVIGNE née en 1901 au lieu-dit "la Catusse" 

(sœur de Cyprien Pierre LESVIGNES et  mère de Jean LAGARDE).

 

photo_252360_10505446_201211174012924.jpg

 C'était en 1952 à la félibrée de Domme.

 De gauche à droite :  Paulette et Jacqueline LESVIGNE du lieu-dit "la Catusse", Paulette PRUNIS du lieu-dit "Masespanlat". Elles ont représenté la commune de Saint-Pompon lors de la félibrée organisée par le canton de Domme en 1952.

 Toutes les communes du canton de Domme étaient représentées ainsi que le village de Belvès.

 

Photos appartenant à Jacqueline LESVIGNE SAIDANE


15/06/2014
0 Poster un commentaire